LE CENTRE

Des spéléologues, des historiens, puis des archéologues se sont associés dans une recherche née il y a plus de vingt ans et qui a dévoilé ou éclairé des pans de l’histoire de cette industrie à l’origine de village de Banca.

DÉCOUVRIR
Sur un espace de 100 m2, le centre d’interprétation Olhaberri vous propose un parcours relatant l’histoire des mines de cuivre et de fer de Banca, de l’Antiquité à nos jours. Venez découvrir des documents historiques rares, une magnifique maquette de la forge à l’échelle 1/200°, un espace dédié aux recherches et fouilles archéologiques
(vidéos et photos), mettant en lumière l’un des sites miniers antiques les mieux conservés d’Europe.
INFOS PRATIQUES

– Lundi : 10h-15 / 18h-21H

– Mardi : 10h-15 / 18h-21H (plus tard si clientèle présente)
– Mercredi : 10h-15 / 18h-21H (plus tard si clientèle présente)
– Jeudi : 10h-15 / 18h-21H (plus tard si clientèle présente)
– Vendredi : 10h-15 / 18h-21H (plus tard si clientèle présente)
– Samedi : 10h-15 / 18h-21H (plus tard si clientèle présente)
– Dimanche: 10h-15 / 18h-21H (plus tard si clientèle présente)
– Visite gratuite
– Visites guidées, été 2016:
les mardis à 10h30
jeudis à 10h30
vendredis à 10h30
– Accessibilité personnes à mobilité réduite
– Visite multilingue : Basque, Français, Espagnol, Anglais

 
slider image
slider image
slider image
slider image
slider image
slider image

EN SAVOIR PLUS SUR LES MINES DE BANCA

Retrouvez un petit historique de notre patrimoine minier et métallurgique.

La vocation agropastorale immémoriale de la vallée de Baïgorry efface dabs la mémoire des habitants de Banca, comme elle dissimule aux yeux des visiteurs, les traces d’une activité minière et métallurgique révolue. Éteinte à l’aube du XXe siècle, elle connut ses temps forts durant l’Antiquité, puis à partir du XVIIIe siècle. Elle a représenté, au moins à ces époques, une singularité et une source de revenus dont il importe de se souvenir. Des spéléologues, des historiens, puis des archéologues se sont associés dans une recherche née il y a plus de vingt ans et qui a dévoilé ou éclairé des pans de l’histoire de cette industrie à l’origine de village de Banca.
Cette histoire qui s’apparente à une grande aventure, se fonde sur l’exploitation des vieilles mines de cuivre de Banca, héritage direct des investigations romaines. Après la renommée exagérée de la fonderie de cuivre et des mines dites alors de « Baygorry », acquise au siècle des Lumières dans une France qui manque de cuivre, la reconversion au siècle suivant du site en « usine à fer » donne un nouvel élan relativement éphémère à l’activité industrielle.
Ce sont ces histoires oubliées, de la plus ancienne jusqu’à celle des recherches archéologiques, particulièrement atypiques dans ce territoire, souvent riches en événements et en rebondissements que nous proposons de vous raconter à travers des documents historiques rares, une magnifique maquette de la forge à l’échelle 1/200°, de plus de trente panneaux bilingues, d’une salle vidéo montrant un diaporama de l’intérieur d’un des sites miniers les mieux conservés d’Europe.
Ier au IVe siècle
Exploitation intense des filons métallières de la région, notamment ceux de Banca, pour leur cuivre.

1730-1793
Renaissance de l’activité minière et métallurgique pour la production de cuivre dans la vallée et aux alentours. Centrée à Banca autour d’une fonderie, elle atteint son apogée dans la décennie 1750.

1825-1861
Une grande forge à haut fourneau est édifiée à Banca, à l’emplacement de la fonderie de cuivre. Les filons de cuivre de Banca sont abandonnés. On tire le minerai de fer du nord de la vallée.

1865-1894
Reprise des mines de cuivre de Banca. Le minerai trié est envoyé au Pays de Galles pour le traitement métallurgique. On exploite l’argent contenu dans le minerai.


OLHABERRI COMME SI VOUS Y ETIEZ
Vous ne connaissez pas encore Olhaberri? Vous hésitez encore à nous rendre visite? Histoire, modernité, convivialité…voici un petit avant goût de ce qui vous y attend.